PROJET AUTOBLOG


Korben

Site original : Korben

⇐ retour index

La blockchain au service du bien manger made in France avec Bonjour le Bon

dimanche 23 février 2020 à 16:09

Bonjour le Bon

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais la technologie blockchain va permettre un million d’applications vraiment sympas dans un futur plus ou moins proche (et pas mal de conneries aussi, on est d’accord). Et s’il y a un domaine dans lequel Mme Michu ne l’attendait pas forcément c’est bien dans celui de la bouffe l’alimentation.

D’un côté vous prenez donc cette nouvelle technologie en plein développement et de l’autre une boutique de produits frais et secs, Bonjour le Bon. Vous mixez le tout et vous obtenez une application gratuite de traçabilité produits ET producteurs qu’ils proposent en partenariat avec KeeeX, la référence française en termes de certification blockchain. L’appli est disponible aussi bien sur Android que sur iOS.

Bonjour le Bon, colis de dégustation
Bonjour le bon, bonjour les jeux de mots.

Comme je suis toujours transparent avec vous j’avoue que je n’ai entendu parler du projet pour la première fois qu’il y a quelques jours lorsque Bonjour le Bon m’a envoyé un colis dégustation qui avait comme objectif de me présenter son fonctionnement et la technologie qui l’accompagne. Et comme je cède vite à la gourmandise, ça a marché (le fromage était si booooon) … et évidemment, parce que je trouve aussi l’idée très intéressante.

En quoi ça consiste exactement ?

Lorsque vous faites vos courses au magasin vous avez plus ou moins d’informations sur le produit acheté : sa composition, le nutriscore, s’il est bio et/ou équitable, la date de péremption… et parfois un petit descriptif des producteurs ou de la société qui vend l’aliment (descriptif qui est souvent plus de la communication promotionnelle qu’autre chose).

Bonjour le Bon, Fromage

En gros cela reste assez limité, pas moyen de savoir à quelques mètres près le lieu d’élevage ou de culture de l’aliment, dans quelles conditions il a voyagé, depuis combien de jours il a été fabriqué, si la personne qui l’a fabriqué a une éthique environnementale, quels sont les pesticides utilisés (s’il y en a) …

L’idée de Bonjour le Bon est de changer la donne et proposer à l’acheteur des informations qui ne sont pas uniquement maitrisées par le vendeur, mais qui proviennent aussi de l’extérieur, à savoir un collectif de scientifiques (chercheurs de l’INRA, enseignants-chercheurs, vétérinaires et autres ingénieurs de différents instituts techniques).

Ce collectif va analyser chaque exploitation en fonction de certains critères : indice de durabilité, pratiques mises en place, respect de l’environnement, rapport au bien être animal, bonne gestion des ressources, implication sociale sur le territoire, état d’esprit de l’agriculteur, bonnes conditions de travail des salariés, rentabilité, projection de l’entreprise à long terme …

Ces critères forment une méthode nommée IDEA (Indice de Durabilité des Exploitations Agricoles) et vont servir à évaluer un producteur dans sa globalité et à mettre en avant son savoir-faire, ses valeurs, mais aussi les aspects sur lesquels il doit s’améliorer. Pour en savoir plus sur la méthode d’évaluation complète, je vous renvoie sur cette page dédiée.

En tant que consommateur l’application vous permet de visualiser en toute transparence les différentes infos récoltées sur un produit et cela d’un bout à l’autre de la chaine. Vous avez par exemple accès au compte rendu que reçoit le producteur après la visite de Bonjour le Bon. Document qui sert aussi bien de base de travail pour l’exploitant que de rapport détaillé au consommateur. À noter que si le score obtenu par une ferme n’est pas suffisant elle n’est tout simplement pas sélectionnée pour proposer et vendre ses produits sur le site, ouste, du balai, y’a rien à voir !

Traitez cette patate avec douceur, elle vous le rendra

Et l’appli va encore plus loin puisqu’en plus des infos sur le produit en lui-même vous aurez aussi accès à toute la chaine logistique mise en oeuvre entre l’exploitation et votre assiette. Un véritable registre dans lequel vous trouverez les rapports vétérinaires, les différentes géolocalisations, les analyses des résidus de pesticides, des photos du producteur et de ses installations … et puisque tout est ajouté sur une blockchain cela reste normalement infalsifiable, verrouillé et consultable à tout moment. Après je dois dire que je n’ai pas trouvé beaucoup d’infos sur la conception de l’app elle-même, techniquement je ne peux pas trop vous dire ce qu’il y a sous le capot.

Sur le principe ça me fait un peu penser à Vechain, un projet crypto lancé en 2015 et qui a pour but d’effectuer ce même type de suivit de A à Z, mais sur tous types d’objets cette fois (cela servira notamment à lutter contre les contrefaçons & co).

Comment ça marche ?

C’est très simple. Vous achetez des produits sur la boutique Bonjour le Bon (vin, fromage, huitres, pâtes, poulet …) et vous attendez votre livraison. Comme vous le feriez sur n’importe quelle plateforme en ligne. Vous ouvrez ensuite votre application, vous sélectionnez « Traçabilité produit » puis vous scannez le QR Code présent sur chaque produit.

Tracabilité et QR Code - Bonjour le Bon

À vous les joies du relevé technique complet de vos aliments. C’est aussi simple que ça, ez pz fingers in the nose … beurk, fallait pas remettre vos doigts sur l’écran après ça hein, bande de dégoutants ! ^^

Pour en savoir plus c’est par ici que ça se passe.

<script async src="https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js"> <script> (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Transformer sa voix en notes de musique avec Dubler de Vochlea

samedi 22 février 2020 à 19:42

Faut que je vous avoue un truc… j’ai succombé à l’appel du marketing un soir, en suivant des producteurs de musique sur Instagram. Au milieu de toutes ces petites vidéos est apparue une publicité pour un micro USB qui permet de transformer la voix en notes MIDI. Ce projet baptisé Dubler de Vochlea est issu de Kickstarter et a réuni plus de 260 000 euros, bien au-delà des 40 000 euros demandés.

Pour moi qui ne suis pas pianiste ni vraiment encore musicien (j’ai commencé en septembre 2019) je me suis dit que ce serait sympa à tester. J’ai donc commandé l’objet sur le site de Vochlea pour la modique somme de 310 euros (aie ouille).

Je vous ai réalisé un test en vidéo pour que vous puissiez vous rendre compte de ce que fait ce micro et son logiciel.

Comme je le dis dans la vidéo, j’ai été un peu déçu. Tout d’abord parce que ça marche quand même un peu moins bien que dans la vidéo de présentation. En tout cas, « out of the box ». J’ai du jouer longtemps avec les réglages pour avoir un truc OK mais il faut ensuite retoucher pas mal les notes midi que cela produit. Bon, encore jusque là, c’est pas trop grave. Je dois encore affiner les réglages et apprendre à placer ma voix correctement pour avoir le truc le plus propre possible. J’ai aussi l’espoir que l’outil soit mis à jour à un moment et amélioré. Avec du Deep Learning et 260 000 balles, on peut faire des miracles alors j’y crois !! lol

Mais tenez-vous bien, le micro USB qui est livré avec est en fait totalement inutile. Je pensais qu’il y avait une partie techno dedans qui permettait de faire fonctionner le logiciel, mais j’ai découvert qu’on pouvait obtenir le même résultat avec un micro classique. Le retour est d’ailleurs meilleur sur mon micro Yeti Blue équipé de son filtre anti pop et en plus, ça me fait économiser un port USB et j’ai eu le sentiment que c’était plus précis.

Espérons qu’ils proposent aussi le soft seul à l’avenir et qu’ils le mettent à jour pour améliorer sa précision.

Voilà, j’espère que ça vous a plu et que ça vous permettra de vous faire un avis objectif sur cet objet ce logiciel qui est quand même super original sans son approche.

<script async src="https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js"> <script> (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Les liens de la semaine – LDS #2

vendredi 21 février 2020 à 17:00

Me voici de retour avec un nouvel épisode de ma veille Tech et web dromadaire hebdomadaire ! Vous pouvez consulter le premier épisode ici et, a priori, je vous ferai ça chaque mercredi vers 12h30 en direct sur YouTube. Je dois encore faire une réunion de groupe avec moi-même pour valider le business plan, mais au pif ce sera sur ce créneau, à moins que d’autres impératifs ne viennent bousculer tout ça (la sieste si je suis en déplacement, etc.).

Comme la dernière fois je suis resté autour des 45 min. Que voulez-vous, c’est que le temps passe super vite quand on partage des choses intéressantes ! Et puis il s’en passe des choses sur la toile en 7 jours.

Ce n’est que le second épisode donc je continue à expérimenter un peu : soucis de son réglé, double caméra, animation pleine d’amour … on sera bientôt sur de la vraie production hollywoodienne !

Une petite trentaine de liens ont retenu mon attention cette semaine, avec au menu : du naturisme, du Harrisson Ford, l’outil Autoflip de Google, les meilleurs éditeurs de code pour Linux, l’annulation du Mobile World Congress 2020, la toxicité de la communauté League of Legends, Neuralink

Vous aurez mon avis sur tous ces sujets et bien d’autres. N’hésitez d’ailleurs pas à venir partager le vôtre dans le chat lors des émissions en direct. Faites entendre votre voix ! Vous n’êtes pas un numéro ! Révolution !

Si vous ne voulez pas rater mon florilège de liens, allez vite vous abonner sur ma chaine Tutube et activez la clochette pour être prévenu à chaque nouvelle vidéo. Parait qu’à chaque nouvel abonné c’est un panda qui est sauvé en Norvège. Si si.

<script async src="https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js"> <script> (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Je dépoussière Youtube !

vendredi 21 février 2020 à 12:44

Vous l’avez peut-être remarqué si vous me suivez sur Twitter, Facebook ou encore Instagram, mais j’ai dépoussiéré ma chaine Youtube la semaine dernière.

Celle-ci était un peu en jachère et comme je suis dans un fort élan de créativité en ce moment, je me suis dit que ce serait cool de refaire des vidéos.

Alors pour le moment, j’y ai posté les premiers épisodes de mon podcast Paralleles (ABONNEZ-VOUS ❤️), ainsi que 2 morceaux de musique. Pour la musique, je n’en posterai pas plus, mais je ferai une chaine Youtube à part, histoire de ne pas embrouiller les gens.

Mais surtout, je me suis remis à faire quelques tutos techniques. Des choses assez courtes, pour le moment sous Windows, mais je ne me limite à aucun sujet, donc si vous avez des désirs, des idées, des envies (non, pas comme vous pensez 🤣)…etc., n’hésitez pas.

Je ne sais pas si je posterai TOUTES mes vidéos ici sur le blog, et je ferai aussi des trucs en live, donc si vous voulez être sûr de ne rien rater, ABONNEZ-VOUS ❤️!! Vous verrez, je me suis lâché sur la conception artistique de la vignette de ma dernière vidéo. Du GRAND art ! loool

Allez, passez un excellent weekend !

<script async src="https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js"> <script> (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

De nouvelles applications Android pour lutter contre votre addiction au smartphone

vendredi 21 février 2020 à 09:00

L’addiction au smartphone est un sujet qui me touche beaucoup, j’ai d’ailleurs écrit un livre sur le sujet, et du coup j’essaye de rester attentif lorsque je vois passer des informations en relation. C’est le cas avec cet article récent du site Lifehacker qui partage plusieurs applications pouvant aider à être moins dépendant de son téléphone (si ce dernier tourne sur Android).

L’OS mobile de Google propose déjà depuis plusieurs mois une application de bien-être numérique intégrée (à trouver dans vos paramètres ou à installer). Elle permet notamment d’analyser l’utilisation que vous avez de votre téléphone : combien de fois vous le regardez chaque jour, le nombre de notifications que vous recevez, le temps que vous passez sur chaque appli … Vous pouvez ensuite y limiter le temps maximum alloué à chaque appli, planifier des plages horaires durant lesquelles vous ne recevrez pas vos notifications, etc.

Si cela représente déjà un premier pas dans la bonne direction, Android a décidé de lancer 3 nouvelles applications qui vont dans le même sens.

1. Activity Bubbles

Le but de cette appli est de vous mettre visuellement face à votre consommation portable afin de vous aider à prendre conscience du temps réellement passé devant l’écran. Concrètement elle va remplacer votre fond d’écran par une série de bulles sur un fond noir. À chaque déverrouillage du téléphone une nouvelle bulle apparait, et plus vous utilisez longtemps votre appareil plus la bulle sera grosse. Et c’est tout.

Je trouve que l’idée est plutôt simple et impactante, plus moyen de se voiler la face en disant n’avoir consulté le téléphone que 10 fois la journée alors que vous avez 185 bulles devant vous (c’est pas vrai d’abord, c’est un buuuuuug okay?). Alors oui visuellement c’est moche, de gros points blancs sur un fond noir et zéro personnalisation, mais ça renforce le côté prise de conscience je trouve.

2. Screen Stopwatch

Cette appli est assez similaire à la précédente sur le principe, sauf qu’ici les bulles sont remplacées par un compteur. Screen Stopwatch affiche simplement le temps total que vous avez passé au quotidien sur votre téléphone en lieu et place de votre habituel fond d’écran.

Application Screen Stopwatch

Contrairement à Activity Bubbles vous ne pourrez pas vous rendre compte du nombre de fois que vous avez consulté votre smartphone, par contre vous verrez tout de suite combien d’heures vous avez passées en cumulé. Pour certains cela marquera plus l’esprit, pour d’autres ce sera l’inverse. À chacun de prendre l’appli qui lui parle le plus, l’idée c’est de se faire un petit électro-choc.

3. Envelope

Alors pour l’instant cette dernière est uniquement en phase de test sur les modèles Pixel 3a et rien d’autre, donc pour la plupart d’entre nous il faudra attendre un peu avant de pouvoir l’utiliser. Cela dit c’est sans doute la plus efficace et la plus originale des 3.

Tout simplement parce qu’elle vous demande d’imprimer un fichier PDF sur une vraie feuille papier, puis de plier cette dernière en suivant les instructions (façon origami). L’idée est d’enfermer votre portable dans cette enveloppe. Puisque vous ne verrez plus directement l’écran du smartphone et que le tactile fonctionne toujours à travers le papier, votre appareil sera limité aux boutons imprimés sur l’enveloppe : répondre à un appel ou en passer, prendre des photos, filmer ou encore consulter l’heure. Pour mieux se rendre compte, voici une vidéo :

Perso je n’abuse plus trop au niveau temps passé sur mon téléphone (même s’il m’arrive encore parfois de déraper je me recadre vite) mais si c’était le cas je pense que la dernière option serait à tenter. Juste voir le téléphone « emballé » me rappellerait que je dois faire attention. Et vous ce serait laquelle ?

<script async src="https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js"> <script> (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});